141231 - RABASTENS-DE-BIGORRE (65)

141231-réveillon solidaire

RIVAGES coordonne l’organisation d’un réveillon dansant le 31 décembre 2014 à Rabastens de Bigorre. Quatre associations adhérentes à RIVAGES se mobilisent pour cette soirée :

Les associations de solidarité internationale : Les Fourmis des Pyrénées basée à Artagnan et l’Oiseau Bleu de N’Zérékoré de Maubourguet,

l’association « Les Fêtes de la Paix » de Villecomtal sur Arros et les Familles Rurales de l'Adour à Rabastens de Bigorre.

Cette soirée a pour objectif de proposer :

•   une joyeuse fête de fin d'année avec animation musicale aux couleurs de l'Afrique mais pas que, nous danserons et jouerons avec une animation sono de qualité, un super repas afro-bigourdan vous sera concocté par nos cuisinières (le menu est décrit dans le flyer en pièce jointe)

•   un réveillon accessible pour un public très large : coût raisonnable et évolutif pour les familles, accessibilité et taille de la salle qui permet d’envisager de recevoir des personnes à mobilité réduite (merci à la mairie de Rabastens de nous offrir cette possibilité), information spécifiques en direction des publics handicapés des établissements spécialisés du secteur géographique, don de quelques tickets réveillon pour des personnes en situation de précarité (accord avec le secours populaire de Vic en Bigorre et de Tarbes)

•   L'occasion d'un acte solidaire et généreux : La totalité des bénéfices éventuels  sera donné aux deux associations de solidarité internationale afin de faire avancer leurs projets de développement en Afrique :

◦ Pour l’une, il s’agit d’aider les orphelins en Guinée forestière (parrainages, construction d’un centre d’hébergement pour aider à leur scolarisation, aide d’urgence face aux dégâts sanitaires liés au virus Ebola)

◦ Pour l’autre, il s’agit d’accompagner la population d’un village camerounais, Banfelouk, dans son projet de développement d’infrastructures (centre multi média, groupe électrogène, accès à des logiciels éducatifs)

Claude Arheix,
Président des Fêtes de la Paix 06 62 24 06 60

© Journal « Le Carré » 2018